Comment trouver le point G chez une femme ? Nos secrets pour le stimuler et trembler de plaisir !

Comment trouver le point G chez une femme ? Nos secrets pour le stimuler et trembler de plaisir !

La star des zones érogènes fait couler beaucoup d’encre depuis quelques années, et continue de nous surprendre. Longtemps considéré comme un “point fixe”, le point G n’a en réalité rien d’un point précis, et sa stimulation est loin d’être une évidence pour toutes les femmes…

Découvrez dans cet article nos conseils et astuces pour trouver et stimuler la zone du point G chez une femme, et peut-être, atteindre de nouveaux sommets au royaume du plaisir sexuel. 

Qu’est-ce que le point G chez la femme ? Définition et anatomie !

Le point G : définition et explication 

Tout le monde en parle depuis quelques années, et sans surprise : il s’agit de l’une des zones les plus érogènes du corps de la femme. 

 

D'où tire-t-il son petit nom ? Du gynécologue allemand le Dr Ernest Gräfenberg ! Célèbre pour ses recherches en gynécologie, on lui attribue la mise au point de l'anneau de Gräfenberg, un des premiers dispositifs intra-utérin contraceptif  .

Pourtant, la découverte du point G, fruit de ses nombreuses années de recherches sur l’anatomie féminine, n’a été popularisé qu’en 1981. La route fut longue en matière de l’étude du plaisir de la femme !

 

Le point G : son anatomie décryptée 

Le Point G est théoriquement situé sur la partie antérieure du vagin, à environ 3 cm de l'entrée, soit l’équivalent d’une phalange. 

Si l’on devait décrypter son emplacement de façon précise, il serait le point de contact entre la partie interne du clitoris et celle du vagin. Puisque le clitoris est la zone la plus érogène du corps de la femme, sa proximité avec le vagin permet de décupler les sensations en cas d’appui ou de massage prolongé.

Le saviez-vous ? Seules 48% des femmes auraient un point G situé sur la paroi antérieure ! Chez certaines, il est localisé un peu sur la droite, ou sur la gauche, et 20% déclarent qu’il “change” de place régulièrement !
(source : étude OMGYes)  

On vous explique tout 👇  

Le point G : la zone érogène pour maximiser le plaisir

L’urètre et les racines internes du clitoris étant en contact indirect avec le point G, la stimulation de cette zone avec le doigt ou tout autre jouet intime (sextoys point G, vibromasseur à forme courbée ou incurvée, boules de geisha ou kegels) permet de ressentir des sensations intenses…

Sensations qui diffèrent d’une femme à l’autre, comme toujours ! Si nous posions la question à plusieurs femmes, nous aurions très certainement une description différente des ressentis de chacune !

De quoi est-il composé ? Maintenant qu’il a (enfin) fait l’objet d’études et de recherches approfondies, nous savons bien mieux de quoi le point G est fait ! 

Il abrite des tissus érectiles et des capteurs sensoriels, hautement sensibles dès que l’excitation commence à grimper. 

Comment trouver et localiser son point G ?

Si vous ignorez comment localiser le point G, ce n’est pas si étonnant, car il est totalement masqué au creux de notre intimité, en plus d’être localisé différemment selon les femmes !

Notre méthode imparable pour trouver le point G :

  • Placez-vous dans une position confortable, sur le dos, jambes pliées et écartées à la largeur des hanches
  • Insérez doucement l’index à l’entrée du vagin, environ 2 à 3 cm
  • Pliez le doigt doucement de manière à appuyer sur la surface antérieure (vers le ventre) 
  • Réalisez de petits cercles en alternant avec des appuis d’intensité variable
  • Restez à l’écoute de chaque sensation, sans oublier de respirer profondément !

Notre conseil bonus : avant de vous lancer à la recherche d’une quelconque stimulation du point G, prenez le temps de masser votre vulve. Oui, un massage de la vulve, et en conscience ! 

Dans une société où tout doit aller vite, même le plaisir, rappelons que l’excitation de la femme monte graduellement, et répond à des règles qui échappent à une mécanique sur-mesure ! 

Les émotions du moment, la période du cycle ou le contexte influencent complètement notre désir, comme le plaisir ressenti pendant un rapport. 

Vous pouvez utiliser un peu de lubrifiant, et commencer par un massage doux et progressif de chaque lèvre (en les pinçant entre le pouce, et l’index et le majeur). 

Faites de même avec le clitoris, que ce soit 5 ou 20 minutes, avant de passer à l'exploration de l’entrée du vagin. Et qui sait, atteindre l’orgasme, sans avoir eu besoin d’une pénétration profonde et intense ! Car le plaisir ne dépend pas que de la stimulation de cette zone considérée, selon certains, comme un but en soi. 

Les meilleures positions pour stimuler le point G

Stimuler son point G en solo 

Comme expliqué précédemment, savoir stimuler le point G à deux est d’autant plus simple quand on connaît sa propre anatomie sur le bout des doigts, ne serait-ce que pour guider son partenaire… 

La position la plus simple est allongée sur le dos. Pour aller plus loin dans les sensations, les vibromasseurs point G seront vos meilleurs alliés. Auquel cas, privilégiez les modèles de forme incurvée !    

L’astuce : continuez de stimuler le gland du clitoris pendant l’utilisation d’un sextoy pénétratif, de manière à maximiser le plaisir, voire atteindre un orgasme mémorable. 

Notre jouet intime de prédilection pour exciter cette zone ? Le modèle rabbit Hera Flex, un vibromasseur à la pointe malléable, qui offre une double stimulation (clitoris et vagin), tout en étant suffisamment flexible pour s’adapter à notre morphologie. 

Seule difficulté ? Réussir à ralentir pour faire durer le plaisir  😶‍🌫️


Stimuler le point G avec sa ou son partenaire

Une exploration du point G en duo, quoi de plus prometteur ? Certaines positions sexuelles facilitent l’appui sur cette zone sensible, sans oublier le mouvement volontaire de va-et-vient d’une pénétration effectuée par une autre personne (parfois plus simple que de soi-même !)

À deux, la stimulation est en effet souvent plus intense, précise et profonde : de quoi décupler les sensations de ce moment intime partagé ♨️ 

Les positions que nous recommandons :

    • L’amazone : le partenaire est allongé sur le dos, et la femme assise accroupie au dessus. Dans cette position, elle peut contrôler totalement le mouvement et l’inclinaison du bassin  
    • L’enclume : très connue, cette position est plus simple à mettre en pratique (à condition d’avoir la souplesse nécessaire). La femme est allongée sur le dos, les jambes reposant sur les épaules de son partenaire. La verge est alors orientée vers la face antérieure du vagin
    • La curiosité : celle-ci est inventée, mais c’est la plus importante ! N’oubliez pas que nous sommes toutes différentes, et que seule la découverte progressive et l’écoute consciente de vos sensations restent la règle ! 🤙

        Comment faire si je ne trouve pas mon point G ?

        À toutes celles qui lisent ces mots, rappelons qu’en matière de sexualité, la bienveillance et le respect sont de mise, surtout vis-à-vis de soi !

        N’ayez aucune culpabilité si vous ne ressentez pas de plaisir particulier en appuyant sur cette zone, voire si la sensation est désagréable ou perturbante. D’autant plus que les stimulis perçus sur cette zone dépendent aussi d’une excitation importante préalable !

        Enfin, chez certaines femmes, une pression sur cette zone peut entraîner une sensation similaire à une envie d’uriner ! Pas de panique, c’est tout à fait normal 😉

        Et chez l’homme ? Le point P : la partie ultime du plaisir masculin

        L’homme possède aussi une zone extrêmement sensible, cachée elle aussi ! Le point P, situé à l’entrée de l’anus, est en contact indirect avec la prostate, glande responsable de la production d'une partie du liquide séminal. 

        Encore taboue, sa stimulation est pourtant très (très) appréciée chez certains hommes… 

         

        ---------------------

         

        Si vous voulez explorer encore plus les mystères de la zone G, on vous invite à découvrir la plateforme OMGYes. Dans le 2è module - Plaisirs intérieurs, tout un chapitre y est dédié à la zone G, presque comme un pas à pas détaillé en mots, illustrations et vidéos pour vous guider dans votre découverte intime, solo ou à deux. 

         

         

        Autrice: Marie ARNOULT 

        Marie Arnoult est rédactrice et consultante experte en santé mentale, nutrition, sexualité, tantra et traumas & accompagnante de l'humain : elle aide les hommes et les femmes à se transformer, se défaire de leurs blocages et retrouver leur pouvoir à l'échelle individuelle et relationnelle, sur le plan psychologique, somatique et intime. 
        Elle produit le podcast Sois Sage et Parle Fort et Les Mots C’est Bien Beau. 
        Retrouvez Marie sur instagram :
        @marie_arnoult__ ou @marie_la_graine
        Et sur son site https://marie-arnoult.com/ 

         

        Retour au blog

        Laisser un commentaire

        Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.